1ère RONDE HISTORIQUE du TARN - 7 juin 2009

Publié le par CITYVERTE


Une journée au pays des lacs et du granite.

________________________________________________________________

Pour sa première organisation d'une manifestation dédiée aux voitures anciennes, l'Ecurie du Val d'Agout a réussi un coup de maître: 46 équipages engagés avec de fort belles autos, un parcours de toute beauté, un road-book sans faille, des prestations annexes de qualité pour un prix d'engagement très raisonnable, et au final 46 équipages heureux.



________________________________________________________________

LE PARCOURS

Après les habituelles vérifications administratives et techniques, et un mini-briefing, nous partons pour l'étape du matin, d'environ 120 kilomètres.
Nous découvrons dans le road-book une particularité, la navigation "à la montre", dans certains secteurs seulement.




L'organisation nous ayant attribué le n° 1, nous ouvrons la route une minute derrière la voiture "0". Un petit train se forme rapidement, et la navigation se déroule plutôt bien, à part au lieu-dit "domaine de Camalières", où l'on se livre à une petite scéance de jardinage, sans autre conséquence que de mélanger un peu les numéros. Tant mieux, nous ne sommes plus seuls, rouler en groupe c'est plus convivial, et c'est un peu le but de la journée. Seul bémol, le brouillard nous prive de la vue sur les lacs et le plateau granitique.



La navigation au road-book est plutôt facile, nos cases de C.P. se remplissent, et nous arrivons à Ferrières, où la mairie offre une collation aux équipages.




La suite jusqu'à la salle des fêtes de Saint-Agnan, où le repas nous attend, n'est qu'une formalité.

Copieusement restaurés, nous pouvons repartir en début d'après-midi pour la deuxième étape, d'environ 100 kilomètres. Les organisateurs ont pensé à notre digestion, et nous proposent un parcours sans pièges, sur de belles routes, et le temps s'étant mis au beau, nous pouvons profiter des paysages du plateau du Sidobre. La seule difficulté est la différence d'éclairage entre les parties en sous-bois (la forêt est très dense) et les parties ensoleillées.





Toujours avec notre numéro un, nous tirons le petit train, et nous arrivons parfois aux C.P. alors que les commissaires n'ont pas fini de s'installer, le tout dans la bonne humeur générale.

La manifestation se clôture à Brassac par quelques rafraîchissements, et d'agréables discussions de passionnés avec les autres équipages.





________________________________________________________________

LE BILAN DE LA JOURNEE

Encore une sortie très agréable: il convient de renouveler nos félicitations aux organisateurs, et de les encourager à renouveler ce type de manifestation.

Pour nous, la navigation a été satisfaisante, c'est un bon entrainement en vue des prochaines sorties. Juste un C.P. de raté, un peu de déconcentration, mais on s'en est aperçu de suite.

La Manta nous a donné quelques petits soucis: encore l'alternateur, et une température moteur trop basse, mais rien de grave.

Nous avons le temps de la mettre au point, la prochaine épreuve se faisant avec l'Alfa 146, dont ce sera la première sortie officielle.

________________________________________________________________

LE PORTRAIT

J'ai choisi de mettre à l'honneur l'ensemble des organisateurs de cette journée.



L'Ecurie Val d'Agout a été créée à Brassac en 1978, par un petit groupe de passionnés.
Elle a organisé dans un premier temps un gymkhana, puis une course de côte régionale (Cambounnes), et à partir de 1982, le Rallye National du Val d'Agout.
Cette épreuve a accueilli la coupe R5GT, puis en 1997 la coupe Citroen Saxo, et a permis à un certain Sébastien Loeb de remporter son premier succès en rallye.
Depuis 2005, la coupe Peugeot 206 l'a inclus dans son calendrier.
L'écurie organise un challenge annuel pilotes et copilotes, nommé "Patrice Truel", du nom d'un speaker de rallyes décédé en 2007 à l'age de 42 ans.
L'équipe est donc rompue à l'organisation d'épreuves importantes, et sa parfaite connaissance des lieux lui a permis de nous faire profiter de certaines spéciales du rallye "moderne": de bien belles routes, rythmées à souhait, pour nos anciennes.
Encore toutes nos félicitations au président Bernard Maffre, et à toute son équipe, en partie familiale, qui nous ont offert compétence, convivialité et disponibilité.



________________________________________________________________

LA REGION ET SES SPECIALITES

Le Sidobre est un antique plateau granitique, au nord-est de Castres, couvert de lac et de forêts.





L'exploitation du granite et du bois y tiennent une place importante, et la bonne table n'y est pas oubliée.



Le Tarn produit de l'ail rose à Lautrec, un fromage fermier, le Carré du Tarn, d'excellents vins à Gaillac, et la vedette revient aux charcuteries de Lacaune, jambon, saucisses, jambonaux, boudin, melsat, bougnettes, terrines et pâtés.
Le roi en est le cochon, qui se prête à de nombreuses préparations et recettes familiales ou professionnelles.
Que du bonheur pour le visiteur!

________________________________________________________________

LES PHOTOS,LES VOITURES

 

 





















































A TRES BIENTOT SUR LES ROUTES:

                                                                BOUILLAC 28 JUIN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bravo pour ce compte-rendu, agréable à lire et en plus on a un petit reportage sur la région !
Encore bravo
Dominique (qui signe parfois Péna)
Répondre
R
Bravo Jean-Louis! un reportage qui donne envie de participer. De bien belles autos et surtout un joli plat de cochonailles qui fait saliver!
Répondre
G
Salut Mathu,

Joli reportage, encore une bonne journée de passé avec ces anciennes qui le méritent bien, dommage pour le temps que vous avez eu.

A bientôt sur les routes de l'Aveyron.

Sportivement

Gianni
Répondre
A
Très agréable reportage,de bien belles autos.
Merci à toi
Répondre
M
Très bon compte rendu ou rien n'est oublié,une belle épreuve dans un cadre superbe,une région qui gagne surement à être connue pour son patrimoine,sa cuisine et autre vin!
Une organisation sans faille qui en plus a permis à notre S.Loeb de gagner son 1er rallye national.
Un beau plateau pour une première,bref en un mot
"on sens la passion"
Cordialement
Marc
Répondre